• Image of Quelques portraits de dandys - Eugène Marsan

72 pages - précédé de : Les cannes de M. Paul Bourget

Prix port inclus

Paiement sécurisé via Paypal ou carte de crédit

tirage de tête sur papier vergé, 50 exemplaires numérotés (nous contacter)

Maurice Barrès et Jean Moréas, Paul Bourget, Henri Taine, Jules Barbey d’Aurevilly, Charles Baudelaire, Honoré de Balzac et Stendhal : ce sont huit figures du dandysme français - ou plutôt, «à la française» - qui sont convoquées ici. Sans craindre de s’attarder sur le pli d’un pantalon, le jonc d’une canne, la dentelle d’une lavallière ou des boutons de bottines, Eugène Marsan se joue des apparences pour plonger au plus intime des oeuvres et des hommes. En quelques pages, illuminées de culture et d’esprit, il réussit à chaque fois le prodige de nous révéler une facette nouvelle d’un auteur dont on croyait tout connaître.

Ces portraits sont précédés par Les cannes de M. Paul Bourget, un texte publié en 1909 dans le premier numéro de la revue Le Divan. C’est le récit d’une visite que fait à Paul Bourget le double d’Eugène Marsan, Sandricourt, dilettante et archéologue de profession. Il est certes question de cannes, mais aussi et surtout du dandysme, là encore, le temps d’une fantaisie élégante et amusée au style exemplaire.